La musique islamique : qu’en est-il ?

Bien que la musique constitue une source de distraction, elle n’est pas acceptée de tous. Elle est méprisée par certaines religions, voire interdite. Parmi ces religions, il s’agit de la religion islamique. Mais pourquoi un tel refus ? La réponse dans cet article.

Constitue une source de débauche

La musique est tellement répandue que plusieurs personnes y sont intéressées. D’autres banalisent son écoute et vont jusqu’à en faire une source inoffensive. Beaucoup d’individus montrent que l’écoute de la musique en islam est une pratique interdite par le Saint Coran.

Il est stipulé à cet effet que parmi certains individus, on distingue de nombreux qui, dénués de science, s’offrent de plaisants discours pour s’égarer hors du chemin de Dieu. Ils considèrent que les instruments musicaux relèvent du domaine de Satan et sont un moyen de débauche. Pour eux, les chants de débauches font partie des choses dont Dieu a prévu le feu comme rétribution. 

D’autre part, Allah a mentionné que l’écoute de la musique en islam fait partie des caractéristiques des mécréants. Certains hadiths précisent le danger d’écouter la musique en islam, en la mettant dans la même catégorie que l’enivrement découlant de la consommation de l’alcool.

Entraîne le doute pour l’islam

Certains savants mettent en garde sur l’usage de quelques instruments de musique en islam. Il s’agit des pianos, des flûtes, de luth, des instruments à six cordes. La musique en islam est très nocive, car elle pousse le croyant vers de sombres perditions telles que la fornication ou l’adultère.

Elle modifie les personnalités, affecte les émotions, créée l’excitation et la passion. Elle offre de plus des effets dévastateurs sur le cerveau, mais surtout sur les autres parties du corps comme le cœur avec lequel il se sert pour augmenter les battements et leur faire oublier les obligations religieuses.

De même, on observe chez les musulmans l’ampleur de l’hypertension chez certains d’entre eux, quand ils se mettent à jouer et finissent parfois par faire une crise cardiaque. D’où l’interdiction de la musique dans cette religion.

De nombreuses raisons font que dans l’état islamique on note l’interdiction de la musique.

Posted on