La chanson « Fur Elise » de Beethoven : Que faut-il comprendre ?

Une chanson est un texte mis en musique divisé en strophe ou couplé avec ou sans refrain. C’est les sons combinés de façon mélodique, rythmique et harmonique. Toutefois, on retrouve plusieurs sortes de chanson dont celle de Beethoven appelée « Fur Elise ». Allons à la découverte de cette chanson.

Que peut-on comprendre par l’expression « Fur Elise » dans cette chanson ?

Cette chanson est l’une des œuvres les plus populaires de l’artiste Beethoven. Elle fut composée dans les années 1810. Précisément le 27 Avril de ladite année. Vous pouvez l’avoir sur ce site internet. En effet, « Fur Elise » est une expression allemande, qui signifie en Français « pour Elise ». Elle est l’œuvre n°25 de Beethoven qui est rarement évoquée. En réalité, il était question de « Fur Therese ». C’est le rédacteur Ludwig Nohl qui a maladroitement remplacé la dédicace de la version publiée par une autre. Sinon que cette chanson s’adressait à une femme du nom de Thérèse Malfatti. L’artiste avait demandé celle-ci en mariage en 1810. On peut dire qu’elle était aussi une propriétaire du manuscrit. Cette chanson a suscité toute une polémique en ce sens que les gens ont pensé qu’elle est dédiée à la soprano Allemande Elisabeth Rockel ou à Elise Barensfeld. L’identité du dédicataire a fait objet de confusion durant plusieurs années.

Dans quelle condition cette chanson a été composée ?

En 1810, année où la chanson a été composée, l’audition de Beethoven s’affaiblit progressivement déjà. Ainsi, on pourrait dire que lui-même devint lentement sourd lorsqu’il composait la chanson. La pièce même était fortuitement relative. A l’époque, elle n’avait pas suscité de réactions et semblait presque étrange. L’artiste même a essayé en vain de la réviser et l’affiner. Mais aujourd’hui elle est l’une de ses œuvres les plus célèbres.

Posted on